Les réalisations de notre Coli-bri-coleur

La grande différence entre un maraicher bio et un permaculteur est que le second est conscient qu'il faut prendre soin des auxiliaires pour prendre soin de ses légumes.

 

En automne et en hiver, nous profitons d'avoir moins de travail pour créer de nouveau aménagement.

En 2016, nous avions consrtuit un rocket stovepour protéger les plantes fragiles et une serre permettant de réaliser des couches chaudes pour faciliter les semis. Début 2017, nous avons planté une haie mellifère.

 

Et récemment Denis notre super bricoleur à construit de magnifiques nichoirs et cabanes à hérisson.

La permaculture, c'est aussi savoir associé des compétences et les plaisirs de chacun. Un bon maraîcher ne pourra jamais construire un beau jardin d'Eden s'il n'est pas entouré d'un bon bricoleur, d'un bon cuisinier, d'un naturopathe, d'un artiste...

 

Un des auxiliaires les plus utile est le ver de terre !

Octobre et novembre sont les mois les plus propices pour créer un nid douillet pour les vers de terre cet hiver.

Après avoir arraché vos dernières récoltes, désherbez liserons et potentilles en les déracinant avec la bêche à dent, recouvrez votre sol avec les fanes de vos légumes sur le sol afin de créer un compostage de surface. Vous pouvez également rajouter quelques couches de feuilles mortes, d'orties fraîches, de fumier. Si vous aviez beaucoup d'adventices,déposez un carton (sans encre ni scotch), sinon recouvrez le tout avec de la paille pour protéger le sol du froid, garder l'humidité et ainsi créer les meilleurs conditions pour que votre pédofaune s'épanouisse jusqu'à la saison prochaine.

Alôsnys organise des ateliers (2H), ou des formations pour vous apprendre à transformer votre terre en un jardin très fertile. Le 18 octobre, une vingtaine de membre du CAUE sont venus apprendre les bases de la permaculture et ont participé à la création de A à Z d'une butte.

Écrire commentaire

Commentaires : 0