Difficile d'avoir une alimentation variée en février quand on vise l'autonomie alimentaire ?

À Alôsnys, même si nous ne vendons plus de légumes en hiver et ne travaillons plus au jardin, nous avons tout de même une grande variété de légumes frais afin d'avoir de nombreuses vitamines dans notre assiette.

Il y a les légumes-racine que nous conservons en cave ou en silo de sable :

pomme de terre, carotte, panais, betterave, radis noir, céleri-rave, navet, topinambour, oignon, ail...

 

 

Il y a de nombreux légumes-feuille résistants au froid : choux (cabu, frisé, kale, rouge), mâche, mesclun, blette, poireau ,roquette, persil...

En légume-fruit, nous avons seulement les courges.

En fruit, il y a les pommes, les coings et certaines variétés de poires.

Il y a aussi les noisettes, noix et châtaignes.

À Alôsnys, nous produisons aussi des œufs, du miel. Nous pourrions aussi nous nourrir des poules, lapins, canards...

Nous avons ainsi 28 ingrédients frais différents sans compter les nombreuses plantes séchées, les différents pestos, chutneys, cornichons au vinaigre, les légumes au congélateur (non idéal si on vise l'autonomie énergétique) et les conserves (plus pauvres en vitamines). On pourrait aussi cultiver du rutabaga, des choux fleurs, des épinards, du persil tubéreux... si on voulait une plus grande diversité.

Si vous voulez en savoir plus sur l'alimentation-santé en hiver vous pouvez relire l'article suivant :

Écrire commentaire

Commentaires : 0